Illustration Ville, humain, bâtiment-02

Quel régime choisir pour ses revenus locatifs ?

Vous envisagez de réaliser un investissement locatif et vous vous posez la question du choix du régime pour la déclaration, cet article vous dit tout.
 

Déclarer les revenus d’une location non-meublée

 
Dans le cadre d’une location non-meublée, deux types de régimes peuvent s’appliquer : le régime réel ou le micro-foncier. Si le propriétaire perçoit des loyers qui ne dépassent pas 15.000€ par an, il peut déclarer ses revenus locatifs au régime du micro-foncier. Dans cette configuration, l’investisseur va pouvoir bénéficier d’un abattement de 30%. Dès lors que le propriétaire perçoit des loyers supérieurs à 15.000€ par an, il est par contre automatiquement inscrit au régime réel. Dans ce cas-là, il a la possibilité de déduire des loyers perçus toutes les dépenses liées à la gestion du bien (charges, intérêts liés au prêt…). À noter que le régime réel peut également être choisi par un propriétaire percevant moins de 15.000€ de revenus locatifs. Cet assujettissement devra dans ce cas-là être maintenu durant trois ans. 
 

Quel régime pour les locations meublées ?

 
Si vous êtes propriétaire d’un bien que vous louez meublé, c’est le montant annuel des loyers qui va déterminer le régime à adopter. Si celui-ci est inférieur à 23.000€ par an, il vous faudra déclarer l’ensemble des loyers perçus sur votre déclaration de revenus (taux à 15,5%). Pour des loyers compris entre 23.000€ et 33.100€, vous serez soumis au régime du « Micro Bic » des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et bénéficierez d’une déduction de 50% des loyers perçus. Pour des revenus locatifs supérieurs à 33.100€, c’est le régime du « Bénéfice Réel » des BIC qui s’applique (déduction des dépenses de gestion).
 

Faire le choix du régime réel

 
Qu’il s’agisse d’un bien meublé ou non, sachez que vous avez la possibilité d’opter pour le régime réel à la place du micro-foncier ou du micro-bic (l’inverse n’est en revanche pas possible). En optant pour ce régime, vous serez en mesure de vous créer un déficit foncier qui pourra ensuite être imputé à votre base d’imposition sur les revenus.
 

Faites confiance au savoir-faire de Legendre Immobilier

 
Un projet d’achat immobilier en loi Pinel  ? Legendre Immobilier, promoteur immobilier depuis près de 25 ans, vous conseille et vous accompagne dans votre investissement.  Si vous envisagez l’achat d’un logement neuf , rapprochez-vous des collaborateurs de Legendre Immobilier. Passionnées et experts, ceux-ci vous aideront à trouver un bien répondant à vos attentes.