Illustration Ville, humain, bâtiment-02

dossier spécial : les prêts immobiliers

Pour concrétiser un projet immobilier neuf, bon nombre d’entre vous ont recours à un prêt bancaire immobilier. Achat d’un appartement neuf ou investissement locatif, la nature des prêts immobiliers dépend généralement du type de votre achat (neuf ou ancien) de son utilisation et de votre situation personnelle. Notre dossier spécial du mois vous aide à en savoir plus sur les prêts immobiliers.

Il existe différents types de crédits immobiliers. Aujourd’hui, nous évoquerons le prêt à taux zéro Plus, le Prêt à l’Accession Sociale ainsi que le prêt relais.

Le prêt à taux Zéro Plus

L’un des prêts immobiliers le plus courant est le Prêt à Taux Zéro Plus qui a remplacé l’ancien prêt à taux 0. Ce type de crédit sans intérêt facilite la construction de sa résidence principale ou l’achat d’un logement neuf. Entré en vigueur le 1er janvier 2015, le Prêt à Taux Zéro Plus est autorisé dans toute la France y compris les DOM. Pour accéder à ce type de prêt immobilier, la première condition est de ne pas être propriétaire de sa résidence principale durant les deux dernières années. On parle alors de primo accédant. Ne s’appliquant que pour l’acquisition d’un logement neuf ou d’un logement social, les revenus de l’acquéreur sont limités par un plafond de ressources. Entre autres, le Prêt à Taux Zéro Plus peut être cumulable avec d’autres prêts, mais un seul crédit par ménage est admis. 5 critères entrent en jeu pour fixer le montant du Prêt à Taux Zéro Plus : la somme de l’opération avec toutes les taxes, le nombre total des personnes occupants la future résidence principale, la totalité des revenus, la situation géographique en zone A, B1, B2 ou C et enfin la nature du logement.

Le prêt à l’Accession Sociale

Destiné généralement à financer la résidence principale, le PAS ou Prêt à l’Accession Sociale est un prêt qui est soumis à des conditions de ressources, mais qui offre la possibilité à l’acquéreur de décrocher une aide personnalisée au logement ou APL. Pour bénéficier de ce prêt immobilier, un plafond de revenus est à respecter en fonction des charges de la famille. Le PAS qui peut compenser jusqu’à 100 % du coût du financement est surtout mis en place pour aider les ménages aux revenus modestes à accéder à la propriété.

Le prêt relais

Le Prêt Relais appelé également crédit-revente est un crédit à court terme fréquent d’une durée de 12 mois à 24 mois qui permet d’acheter un nouveau bien immobilier en attendant la vente d’un ancien bien immobilier. Les personnes qui souhaitent investir dans une nouvelle résidence pour un cadre plus harmonieux et plus spacieux tout en mettant en vente son ancien logement seront séduites par ce prêt. Cette formule présente plusieurs avantages. En évitant de passer par la case location, le prêt relais offre la possibilité de trouver un bon preneur sans sacrifier le prix de votre ancien bien immobilier. Ce crédit temporaire a également l’avantage de couvrir les charges de l’achat d’un logement neuf ainsi que le prix du bien immobilier à la vente. Limité à la hauteur de 60 à 80 % de la valeur d’un bien immobilier, le prêt relais ne rembourse pas de capital. Le vendeur-acquéreur ne verse que les intérêts selon la fréquencede son choix (mensuel, trimestriel ou en fin de contrat). Ce n’est qu’à la vente définitive du logement que le capital doit être remboursé. Dans le cas où votre ancien bien n’est pas encore vendu dans le délai accordé, il est possible de demander une prolongation du crédit. Retrouvez dans la 2ème partie de notre dossier spécial, une présentation des autres prêts qu’il vous est possible de contracter auprès de votre banque.